Acad?mie de Versailles
Lycée & Collège Lavoisier, Auchel
Accueil du site > Vie Scolaire > Archives > Année Scolaire 2011-2012 > Déjà trois belles médailles de bronze dans l’escarcelle du judoka Lucas (...)

Déjà trois belles médailles de bronze dans l’escarcelle du judoka Lucas Clairet

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le nom de Lucas Clairet commence à briller dans la petite constellation du judo handisport. En moins d’un an, ce Calonnois licencié à l’ACAMA a décroché trois médailles de bronze internationales. Surclassé, le jeune homme de 17 ans combat dans la catégorie senior (- de 73 kg). Entraîné par son frère aîné Hugo, ce malvoyant rivalise avec les meilleurs. En toute modestie, il se met à rêver aux Jeux paralympiques d’été de 2016, à Rio de Janeiro (Brésil).

Sauf énorme surprise, Lucas Clairet ne se présentera pas sur le tatami des Jeux paralympiques de Londres l’été prochain. Cet espoir du judo handisport français nous explique pourquoi. « Moi, je rentre tout juste dans le circuit. Pour participer aux Jeux paralympiques, il faut d’abord qualifier sa catégorie. Sont ensuite retenus les dix meilleurs de la ranking list. S’y ajoutent 6 repêchés. Tous ceux qui ont marqué des points depuis les jeux précédents aspirent à y aller. Je n’ai qu’une médaille individuelle à mon actif. Il est très peu probable que je sois retenu. » L’objectif semble en revanche accessible pour les Jeux de 2016. Lucas aura alors 23 ans. Ses résultats sont très encourageants. Après avoir décroché en avril la médaille de bronze par équipe aux championnats du monde à Antalya (Turquie), Lucas vient de s’illustrer à Londres, du 17 au 20 novembre. Il a décroché le bronze par équipe au tournoi des Nations et le bronze en individuel aux championnats d’Europe Judo IBSA sports adaptés. « Lucas a souffert mais a su s’arracher les tripes pour aller chercher cette médaille. Cette récompense est le fruit de son travail », estime son frère Hugo, également son entraîneur. Le Calonnois a notamment éliminé un Ukrainien (forfait) et un Azerbaïdjanais. En demi-finale, il s’est incliné devant un Russe, champion du monde en 2006. En demi-finale de repêchage, il a battu un Allemand.

À raison de trois à quatre entraînements par semaine, sans parler des séances de musculation, Lucas Clairet progresse sans s’éloigner des valeurs fondamentales de cet art martial parmi lesquelles l’amitié et l’humilité.

Après ces compétitions prestigieuses, Lucas, étudiant en Terminale ES au Lycée Lavoisier, doit maintenant s’atteler à un autre défi : décrocher son baccalauréat.

Lucas Clairet disputera les championnats de France de judo handisport le 28 janvier au Grau du Roy (Gard).

Source : Reynald CLOUET - La Voix du Nord



Lycée & Collège Lavoisier, Auchel (académie de Lille)
Responsable éditorial : M. Hervé CABOCHE