Acad?mie de Versailles
Lycée & Collège Lavoisier, Auchel
Accueil du site > Vie Scolaire > Archives > Année Scolaire 2011-2012 > Six élèves du lycée Lavoisier d’Auchel iront à Auschwitz avec des (...)

Six élèves du lycée Lavoisier d’Auchel iront à Auschwitz avec des rescapés

Version imprimable de cet article Version imprimable

L’année dernière, le Lycée Lavoisier d’Auchel a remporté les trois prix départementaux du concours national de la Résistance. Alors cette année, Stéphane Henry, professeur d’histoire, a décidé de répondre à l’appel à projet du conseil régional qui organise, tous les deux ans, une visite des camps d’Auschwitz, en compagnie de rescapés. Pour la première fois, les 16 et 17 novembre, des élèves auchellois participeront.

Ils (Ophélie Binet, Lucas Vlérick, Florian Destrebecq, Rémi Duminy, Julia Vauclin et Sabine Brunel.) sont plutôt silencieux, comme impressionnés par le voyage qui les attend. « C’est quelque chose qu’on ne vit pas tous les jours », souffle Florian, debout dans la salle d’histoire-géo du lycée Lavoisier d’Auchel. À ses côtés, Ophélie, Lucas, Rémi, Julia et Sabine, tous élèves de terminale, prennent eux aussi très au sérieux cette visite des camps d’Auschwitz. « C’est l’occasion de mettre des images sur ce qu’on a appris », ajoute Julia, seule élève de la section littéraire dans le petit groupe de scientifiques qui partira en Pologne.

 Guidés par des rescapés

Outre le fait de se rendre sur un des lieux les plus symboliques de l’horreur nazie, le déplacement présente l’intérêt d’être guidé par des rescapés des camps d’Auschwitz. Ils partiront dans le même avion que les élèves avec qui ils partageront ces deux jours. « On va essayer de comprendre ce qu’ils ont vécu », avance Ophélie. Et surtout, en revenant, les lycéens de Lavoisier raconteront à leurs camarades restés à Auchel ce qu’ils ont vu.

« Je le dis aux élèves, prévient Stéphane Henry, professeur d’histoire à Lavoisier qui sera également du voyage, à Auschwitz, on ne voit que ce que l’on sait. » Lui comme tous les autres profs qui accompagneront la délégation nordiste, a suivi des formations pour préparer au mieux le déplacement. « Mon rôle, c’est d’amener du savoir aux élèves parce que, bien sûr, l’émotion, il y en aura beaucoup sur place mais l’émotion, c’est fugace. L’idée c’est de leur donner des connaissances historiques fondées pour qu’ils puissent ensuite répondre à tous propos racistes et, de façon générale, lutter contre toutes les formes d’intolérance. » Le projet qu’a présenté Stéphane Henry à la Région s’intitulait : « Contre l’oubli et pour l’histoire. » Les six élèves qui partent ont été choisis sur lettre de motivation. Deux d’entre eux, Rémi Duminy et Sabine Brunel, respectivement premier et deuxième prix du concours national de la Résistance 2010, ont été intégrés d’office. « L’élève qui a reçu le troisième prix (également attribué à un lycéen de Lavoisier) n’a pas souhaité venir mais il était invité aussi », précise le professeur d’histoire.

Le départ est prévu le 16 novembre et, pour la première fois depuis que le conseil régional l’organise - il s’agit de la neuvième édition - le voyage durera deux jours au lieu d’un. Le premier jour sera consacré à la visite de Cracovie et du musée d’Auschwitz et le second au camp de mise à mort de Birkenau.

 Dernière fois ?

ls seront 140 élèves du Nord et du Pas-de-Calais à partir. À eux viendront s’ajouter des professeurs de chaque établissement concerné, des proviseurs, des historiens, des rescapés et des élus, comme Christelle Fauchet, conseillère régionale socialiste et élue d’opposition à Auchel. « C’est une des dernières fois que la Région organise ce déplacement sous cette forme, explique l’élue, car les rescapés ont passé 80 ans et ce sont des journées très fatigantes pour eux. » Une chance donc que ces six élèves d’Auchel aient pu participer cette année au voyage.

Source : Céline BARDY La Voix du Nord



Lycée & Collège Lavoisier, Auchel (académie de Lille)
Responsable éditorial : M. Hervé CABOCHE